Guide web indeXweb.info

Le Cotentin - Juillet 2017

Diaporama : Le Cotentin

 

Le croirez-vous ? Même si Cherbourg est connu par ses parapluies (Les parapluies de Cherbourg, film de Jacques Demy, 1964), nous avons passé une semaine dans le Cotentin sans utiliser l'imperméable... Du soleil et des nuages, du vent marin, une chaleur modérée : des conditions idéales pour marcher.

Pour l'hébergement, un grand gite prévu pour dix-sept personnes nous accueillait ; nous n'étions que onze ; nous avions donc nos aises, d'autant plus que chaque chambre possédait sa salle d'eau et ses toilettes. Le confort...

Nous étions venus avant tout pour marcher ; nous avons donc marché, dans des paysages chaque jour différents.

Nous avons arpenté la cote rocheuse sur le sentier cotier au cap de la Hague (pointe nord-ouest du Cotentin) ; en bord de mer ou du haut des falaises (qui donnaient parfois un air de Pyrénées à notre entreprise), nous avons profité de l'océan au fil des marées.

Nous avons déambulé le long de la cote basse sableuse du côté de Saint Vaast-la-Hougue, Barfleur, Gatteville ; nous avons cotoyé les parcs à huitres pour accéder à marée basse à l'ile de Tatihou (à pieds pas tout à fait secs, puisqu'il a fallu se mouiller un peu pour franchir une vingtaine de mètres).

Nous avons commis une incursion dans les terres où nous avons pu profiter de l'ombrage du bocage normand (Fermanville, val de Saire) ; nous avons découvert au gré des jours les criques de sable fin, les phares et balises, les petits ports (port Racine, port Pignot, port du cap Lévi).

Notre séjour comportait aussi des aspects plus culturels.

Nous sommes remontés à la date du 6 juin 1944, avec la visite de Sainte Mère Eglise, puis du musée du débarquement à Utah Beach ; nous avons arpenté avec émotion une des plages du débarquement.

Autre moment : la visite du musée de la mer à Cherbourg, en quatre temps forts : On a marché sous la mer (mise en scène de l'exploration des grands fonds marins), le sous-marin le Redoutable (visite au cœur d'un monstre d'acier), le monde aquatique (avec son spectaculaire aquarium), Titanic retour à Cherbourg (évocation des voyages transatlantiques au départ de Cherbourg).

Nous avons aussi pu nous rendre compte au gré de nos sorties de la vocation défensive de la cote normande et remonter le fil de l'histoire, que ce soit avec les forts de Vauban, les défenses de l'époque napoléonienne ou plus récemment les fortifications du mur de l'Atlantique.

En résumé, ce fut un séjour plein, équilibré où tout le monde a trouvé son compte.

Merci à Francis et Gislaine pour l'organisation générale.

Merci aux chauffeurs et... aux GPS.

Merci aux cuisinières pour les repas et les pique-nique.

Merci à Dominique pour le volet pâtisserie.

Merci à tous pour la bonne ambiance qui a régné dans le groupe.